Barre horizontale de navigation

dimanche 12 juin 2011

Trail du Verdon 2011 : grandiose!

Anthony participait ce samedi au 50 km du Columbia Verdon Canyon Challenge. Il termine 2ème après 6h01' d'effort pour environ 3000m de d+. Il vous raconte sa course.

 L'agréable village d'Aiguines

Les gorges du Verdon

Toute ma petite famille m'a suivi jusqu'à Aiguines, village et porte des gorges du Verdon, pour ma première participation au Columbia Verdon Canyon Challenge. Je me suis décidé à m'inscrire une semaine avant dans l'optique de renouer avec le trail long après une période "courte distance". Un coup de tête mais aussi et surtout un coup de coeur après avoir examiné le topo et les photos des pages web du site de l'organisation. Impatients d'en prendre plein la vue (et les jambes!), nous partons le vendredi soir pour passer la nuit au camping de l'Aigle d'Aiguines.

Au camping de l'Aigle


Le départ est donné le samedi matin à 8h00 au village de Moustiers-Saint-Marie. Petite nuit (j'y prends goût!) mais grosse envie de découvrir, partager et m'éclater. Sur la ligne de départ, je rencontre bon nombre d'habitués d'ultra-trail (100 km et plus). Tous sont unanimes : une course difficile nous attend. Les belles choses se méritent! Nous nous élançons avec le sourire vers les imposantes parois des gorges du Verdon.

 Au départ de Moustiers

La course est lancée!


Je cours les 10 premiers kilomètres avec un petite groupe qui au fil du temps s'égraine petit à petit. Je discute avec Julien Navarro, vainqueur de nombreuses courses varoises, et Christophe Arzur coureur venu de Lorient en Bretagne. Nous échangeons sur nos vies, notre vision du trail : le moment est très agréable au point d'en oublier que je suis en compétition. Quelques kilomètres plus tard, je tente de suivre Julien dans la côte de Montdenier mais son aisance m'en disuade très vite. Je me retrouve seul au beau mileu de paysages grandioses, avec tour à tour vue sur le lac Sainte Croix, les gorges ou la végétation luxuriante des sommets alentours. Au troisième ravitaillement (km 29, chalet de la Maline) des bénévoles m'annoncent que je suis à une dizaine de minutes de Julien. Je n'aperçois personne derrière moi et je plonge dans la descente du passage d'Issane et ses escaliers sculptés dans la roche. Je jubile et je me surprends même à crier sur la passerelle de l'Estellier qui permet de lier les deux rives du Verdon. La vue est imprenable sur les eaux turquoises de la célèbre rivière. La course se complique rapidement avec une succession de passages techniques sur le sentier de l'Imbut (Corniches, gros rochers, grimpe avec corde ou échelle). Arrive le moment "délicat" de la course :  le "mur" du sentier Vidal où la pose des mains est nécessaire. Mes jambes deviennent plus lourdes et je parviens non sans mal jusqu'au quatrième et dernier ravitaillement (km 37, les portes de la forêt).  Je suis annoncé à 14 minutes de Julien qui s'envole vers une superbe victoire. Pour ma part, la course vire à l'épreuve mentale. Dans la longue montée vers le sommet du grand Margès, je me rends compte que je manque de beaucoup de choses : eau, sel et d'une préparation basée sur des sorties longues. Mon camel-back est vide et la soif me tenaille. Les crampes font leur apparition et il m'est impossible de courir. Déshydraté, je rassemble le peu de force qu'il me reste. Les derniers kilomètres vers le point culminant du parcours (1577m) me paraissent une éternité et c'est avec joie que je bascule dans la dernière descente. J'ai l'impression de courir sur des oeufs tellement je suis "criblé" de crampes! L'image me fait sourire. Peu lucide, je commets une erreur de parcours et je me rallonge d'un peu plus d'un kilomètre : quand on aime on ne compte pas! Je franchis la ligne d'arrivée lessivé mais heureux de l'expérience du Verdon : un vrai et splendide trail à découvrir absolument! Edith et les filles me sautent dans les bras : la plus belle des récompenses! Je termine deuxième, 40 minutes derrière le sympathique Julien Navarro, incroyable de facilité. Je suis heureux de découvrir que Michael Baudet termine sur la troisième marche du podium, satisfait d'une course bien gérée de bout en bout.

 A l'arrivée...

 ... avec mes puces!

Avec Christophe Arzur (4ème) et Michael Baudet (3ème)

 Podium avec Julien Navarro, superbe vainqueur du 50 km

 Elia et Vénus

 Podium du 100 km avec de gauche à droite : le brésilien Arnaud Julia Bonmati (3ème), Pascal Blanc le vainqueur et Jean-Marc Zaugg (2ème)

Edith et les enfants en compagnie de Patrice et Céline (trailers du Môle), sympathiques savoyards rencontrés sur la manifestation (bon rétablissement à la cheville blessée!)

Un grand bravo à tous les participants qui ont fini la course souvent au prix de très gros efforts. A souligner, la belle organisation de Jean Giacosa et de son équipe d'Aéria. Une partie des droits d'inscription a été reversée à l'assosiation Isis 83 qui lutte pour le dépistage du cancer colorectal et du cancer du sein. Une belle cause + des rencontres + un cadre magnifique = une envie irrésistible de revenir l'année prochaine!

 En balade dans les gorges

 Superbe spécimen

Lac de Sainte Croix

Toutes les infos sur : http://www.trailverdon.com/
Les résultats ici

5 commentaires:

  1. salut,
    félicitation pour ta superbe perf !!j 'ai mis le CR sur mon blog ( handi-run) et merci pour ton lien .
    éric

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Eric!
    Tu sais surprendre ton monde! Merci beaucoup pour ton clin d'oeil super sympa sur ton site. C'est le genre de message qui donne du baume au coeur et qui démontre combien le monde du trail est gorgé de générosité et de partage. Au plaisir de te retrouver sur une autre course au coeur de superbes paysages!
    Anthony

    RépondreSupprimer
  3. Michael baudet13 juin 2011 23:59

    Un très beau commentaire Anthony, même avec tes crampes en fin de course tu as réussi a garder la distance, j espère a bientôt sur d autres magnifiques trails comme celui ci. Au fait pourquoi pas venir faire un petit tour en corse le mois prochain ... Michael B.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Anthony,

    Je suis ton photographe "officiel" des courses où je te vois (au départ ...) avec ton fan club, le type qui te prend en photo avec ton appareil qui perd ses piles parce qu'il est à moitié pété :)
    J'ai été surpris de ne pas te voir en 2012, j'espère que tu reviendras sur les courses de la région Nice / Cannes / Aiguines !

    Après avoir couru le 50 en 2011, comme toi, j'ai pris double dose avec le 100 en 2012, et je me suis impliqué dans l'organisation notamment en refaisant complètement le site web.
    Les inscriptions sont ouvertes pour le Verdon 2013.

    N'hésite pas à m'écrire à trailverdon@gmail.com pour toute info complémentaire.
    On pourrait même voir s'il est possible de présenter ton livre et la BD de ton frère sur un stand de la course à Aiguines.

    Antoine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie pour ce sympathique message Antoine ! Cette année, j'espère bien participé au trail. L'année 2012 a été chargée et je n'ai donc pas pu venir à Aiguines.
      L'année 2013 devrait être différente. Je trouve le temps de m'entraîner plus. Le Trail du Verdon reste une des plus belles courses de la région et je compte bien faire partie de la fête ! Ce serait avec plaisir que j'y présenterais mon livre et la BD de Paul. Je te remercie de ta proposition.
      Bravo pour ton implication dans l'organisation de la course. Le site web est très sympa. A+

      Supprimer